Pourquoi un réseau à la maison ? Pourquoi préférer si possible les liaisons filaires ? La norme française NFC15-100 encadre en partie les réseaux courants faibles. Découvrez les différentes étapes à mettre en oeuvre pour concevoir et câbler votre réseau.
Acces au tutoriel version PDF: Tutoriel ICI
 

 
Pourquoi un réseau ?
Que ce soit à la maison ou en entreprise, les réseaux prennent de plus en plus d'ampleur. On en voit de plus en plus dans les habitations, suite à la multiplication du nombre d'ordinateurs par foyer, de l'apparition des BOX des fournisseurs d'accès, et de divers équipements. Aujourd'hui l'heure est à la prise RJ45. On peut d'ailleurs observer le nombre croissant d'équipements apparaissant faits pour fonctionner en réseau sur cette connectique: caméras IP, magnétoscopes numériques (que ce soit ceux fournis dans les offres TV des fournisseurs d'accès, ou les nouveaux enregistreurs, ou encore les medias centers), et de plus en plus d'applications domotiques.
 
Aspect réglementaire
Il faut savoir que les prises téléphones classiques en « T » sont interdites par la principale norme électrique française NF C15-100 depuis 2008. La prise de communication à laquelle cette norme fait référence est la prise RJ45.
Il convient de réaliser un câblage dit «en étoile», c'est-a-dire que tous les câbles se rassembleront en un point ou il faudra les connecter à un switch. Sur un logement neuf, ces câbles devront se rejoindre au niveau du tableau électrique, avec les arrivées de ligne téléphonique et des autres médias: c'est le principe de la GTL (gaine technique logement, espace réservé aux tableaux électriques et boîtiers de communication), instauré par la NFC15-100.
 
Outils
Les outils nécessaires sont ceux qu'il faut pour faire un peu d'électricité: Pince coupante, cutter, tournevis, etc... Seuls quelques prises et panneaux de brassage nécessiteront une pince spéciale pour les brancher. En revanche, une pince spécifique est nécessaire si vous souhaitez réaliser vous même vos câbles RJ45 mâle-mâle en sertissant des fiches, mais on trouve aisément ce genre de câbles dans le commerce.
 
I - Prises RJ Terminales
Pour les prises au niveau de vos postes, la plupart des fabricants de matériel électrique intègrent dans leurs gammes des prises RJ45. Vous aurez donc du choix selon des critères comme le prix ou les couleurs. Le raccordement au câble est assez simple, il suffit d'enfiler les fils face à leur couleur correspondante. Ensuite, il faut rabattre une ou deux pièces qui vont maintenir les fils. Pour limiter les pertes, il faut essayer de diminuer au mieux la distance de fils qui est dénudée, détressée ou non blindée. Sur certains modèles comportant un haut niveau de blindage, il peut y avoir sur les connexions une enveloppe de métal pour recouvrir les fils dégainés. Dans tous les cas si la prise le permet il faut raccorder la masse (le fil nu circulant en plus des quatre paires). Grâce aux systèmes de modules 45x45 (format des mécanismes en électricité), vous pouvez associer à votre prise RJ45 une prise de courant ou autre, l'encastrer ou la poser en saillie, etc...
 
II - Passage et cheminement des câbles
L'acheminement des câbles de la prise terminale à l'endroit ou vous avez choisi d'effectuer le brassage (raccorder vos prises aux éléments réseaux tels que les switchs, etc..., au point central) constituera sans doute l'opération la plus délicate. Ce câble très blindé nécessite de prendre certaines précautions à la pose, afin d'éviter de l'abîmer, de le déformer, de modifier son organisation interne, ou de perturber le signal qu'il véhicule:
- Respecter un rayon de courbure égal à 8 fois le diamètre du câble durant la pose, et 6 fois une fois posé. Le diamètre de ces câbles étant d'environ 6mm, le rayon à respecter posé correspond à peu près à celui d'une cannette en aluminium.
- Ne pas agrafer le câble (les pontets sont possibles mais il faut utiliser la bonne taille). En cas d'utilisation de colliers type colson ou rislan, il faut ne pas trop les serrer, les câbles doivent pouvoir légèrement bouger.
- Veiller à ne pas faire de torsion excessive qui pourrait déformer l'organisation des paires, à ne pas trop le tirer.
- Respecter un écart de 30cm sur une liaison parallèle avec des courants forts. En cas de croisement avec des courants forts, il faut réaliser cette intersection à 90°C pour ne pas créer de perturbation. Dans les goulottes et moulures, il faut respecter une distance de 2 cm si la longueur de cohabitation est inférieure à 2,5 m ou 4 cm si elle est inférieure à 10 m, même si il est préférable d'utiliser des goulottes compartimentées.
- Éloigner au mieux les câbles des appareils perturbateurs: moteurs, variateurs de vitesse, climatiseurs (au moins 2m) et des éclairages fluorescents (au moins 30cm)
 
Si vous souhaitez encastrer votre câble, il faut utiliser des gaines d'un diamètre minimum de 20mm, en préférant des modèles avec tire-fil pour les grandes distances. Il ne faut pas hésiter à effectuer le passage des câbles à plusieurs, un qui pousse à un bout, l'autre qui tire à l'autre, afin de diminuer les tensions sur le câble.
Sinon, vous pouvez utiliser de la goulotte, en choisissant la taille adaptée au nombre de câbles à passer, ou passer directement le câble en apparent en le tenant avec des pontets ou des colliers type colson.
 
III - Brassage
L'étape suivante est la pose des prises pour raccorder ces câbles à votre switch, au niveau de la GTL. Il faut essayer de faire quelque chose de propre et d'organisé, donc selon le nombre de prises et votre budget, vous avez plusieurs solutions: Ou-bien poser des prises comme celles du coté de vos postes, satisfaisant (si vous n'avez pas trop de prises), ou alors utiliser un coffret de communication RJ45, ou bien une baie de brassage. Si vous utilisez du câble multibrin, vous pouvez aussi directement sertir des connecteurs RJ45, cette façon de faire est des plus économiques.
Si vous optez pour une baie, le standard est le 19' (19' = 48,2 cm) pour la largeur. Pour la hauteur on compte en unités (1U = 4,45 cm). Les unités disponibles permettent de monter des éléments rackables, comme des panneaux de brassage, des switchs, des serveurs, etc...
Un coffret de communication RJ45 est en fait une mini-baie adaptée à un usage domestique, mais avec des panneaux de brassage bien souvent totalement différents de ceux en 19'. La fixation dépend du choix du constructeur: Certains ont adapté le rail DIN (rail des tableaux électriques) pour maintenir leurs éléments, d'autres ont repris le système de fixation utilisé dans le 19', mais la compatibilité avec les vraies baies n'est pas au rendez-vous.
Là encore, pour le raccordement il faut dégainer et détresser le moins possible, et toujours raccorder la masse. Si votre coffret est métallique, il faudra aussi bien le mettre à la terre par les points de masse prévus; de même il faut bien réaliser la liaison de masse entre le panneau de brassage et le coffret pour évacuer les courants de fuite et permettre au blindage du câble raccordé ici d'effectuer pleinement son rôle.
Pour finir, attachez vos câbles sans trop les serrer, vérifiez vos connexions et testez !
 
 


Comptez pour un équipement en 6ème catégorie STP entre 30€ et 100€ par liaison: 15€ la prise complète encastré, environ 1€ le mètre de câble.
Ensuite le prix dépend du type de brassage choisi: environ 150€ pour un coffret de communication, pour une baie on peut descendre à environ 200€ d'occasion mais aller jusqu'à plusieurs milliers d'euros. Pour les panneaux de brassage comptez 10€ par prise.
Si vous voulez réduire ce budget, n'oubliez pas que les entreprises renouvellent assez souvent leurs équipements informatiques; ainsi il peut y avoir de bonnes affaires sur des sites de ventes aux enchères.
 
Dupdup - www.dupdup.eu